Écrit par 10:40 Sorties

Top 5 des plus grands ports de plaisance de la côte Atlantique

Les plus grands ports de la façade Atlantique ont une capacité d’accueil exceptionnelle ! Age…

Les ports de plaisance de la côte Atlantique n’ont rien à envier à ceux du bassin Méditerranéen. Grands par la taille, ces ports ont un charme à taille humaine. Ils représentent un atout formidable pour le tourisme et le développement des villes et villages qui le jouxtent.

Les ports de plaisance de l’Atlantique sont agencés pour accueillir tous types de navigateurs. Les entrées, les sorties, les embarcations inédites et les plus typiques attisent toujours plus la curiosité. Ils offrent un spectacle quotidien aux promeneurs qui viennent contempler les perspectives des mâts qui longent les bassins.

Ces ports de plaisance de la côte Atlantique permettent de découvrir les régions du littoral et leurs stations balnéaires d’une manière beaucoup plus ludique. L’Atlantique regorge d’îles et de péninsules encore sauvages qui restent à explorer. 

Faire escale dans l’un des nombreux ports de plaisance de la côte Atlantique, c’est faire le choix d’un séjour bien-être, écologique et de vibrantes activités aquatiques.

1. La Rochelle - Vieux-Port & Port des Minimes - Charente-Maritime (17)  

Capacité : 5050 places – 340 emplacements visiteurs – 65 bateaux sur corps mort

La Rochelle est le premier port de plaisance de la façade Atlantique, d’Europe et même du monde ! D’une superficie de 70 hectares, La Rochelle offre 3 sites sur lesquels les bateaux peuvent amarrer. 

Le plus symbolique est celui du vieux port. Il possède la  plus petite capacité avec  ses 115 emplacements, mais il peut accueillir 40 visiteurs. Pour y accéder, il faut passer entre les deux fameuses tours de la ville. La tour Saint-Nicolas et la tour de la Chaîne dont l’histoire ne nous échappe pas.

Un peu plus en bas, au pied du superbe Aquarium de La Rochelle se dévoile le bassin des grands Yachts. 

Il s’agit d’un plan d’eau à flot. Il ne subit pas les désagréments des marées. Il réceptionne les plus grands chalutiers comme l’Hermione et abrite la collection de bateaux du musée maritime comme le célèbre Calypso du commandant Cousteau.

Lors de départ de régates, on peut contempler les regroupements de ses bateaux sportifs. L’envergure et la technologie embarquée est souvent saisissante.

Mais le port de plaisance principal se situe à l’entrée du chenal maritime. Le port des Minimes a été construit en 1972, et a connu des extensions jusqu’en 2014. Aujourd’hui il dispose de 4 600 places dont 300 sont dédiées aux visiteurs.

Ces conditions lui permettent de recevoir tout un tas de manifestations au cours de l’année dont Le Grand Pavois qui attire chaque année plus de 85 000 visiteurs.

Pour découvrir l’ensemble de ses infrastructures, La Rochelle bénéficie d’un environnement naturel et des aménagements paysagers uniques. Les îles d’Oléron, de Ré et d’Aix sont des excursions exceptionnelles. Entre falaises et plage de sable fin…

Mais l’une des plus importantes de la région, c’est le Fort-Boyard. Cet édifice popularisé à la télévision impressionne autant qu’il intrigue.

En partant du port des Minimes, des promenades à bord de catamarans sont organisées. 

Pour les plus terriens, une balade à pied est réalisable. Très pittoresque, elle s’articule depuis le phare du bout du monde, passe de quais en quais jusqu’à l’arrivée au pied de l’immense tour Saint-Nicolas

Si flâner n’est pas votre tasse de thé, des navettes fluviales (au tarif modique d’un ticket de bus), vous permettent de rejoindre le centre de la ville. Durant une vingtaine de minutes, elles traversent l’ensemble du port de plaisance en circulant entre les deux tours. 

Après une petite pause dans l’un des cafés du port, le centre-ville de La Rochelle vaut également le détour. Les pavés donnent un charme typique et à la fois ancien à La Rochelle, belle en toutes saisons !

2. Le port de plaisance d’Arcachon - Gironde (33)

Capacité : 2600 places – 250 emplacements visiteurs – 630 bateaux sur corps mort

Le port d’Arcachon est le deuxième port de plaisance de l’Atlantique. Ce titre n’est pas le fruit du hasard puisqu’il est idéalement situé. Entre plages et forêts de pins, il a de quoi séduire et donner goût aux excursions le long de la Côte d’Argent.

Certains viennent pour admirer le flot des bateaux et les fameuses pinasses en bois, traditionnelles du bassin d’Arcachon. D’autres prennent  du bon temps pour s’y balader ou se reposer sur l’une des splendides plages qui se trouvent tout autour… 

Le port de plaisance d’Arcachon à l’avantage d’être protégée dans une baie. C’est l’une des plus grandes capacités d’accueil de bateaux en corps mort.

Mais le plus marquant reste de s’offrir une petite escapade vers les bancs de sable ou l’île aux oiseaux.

Le banc d’Arguin est particulièrement exceptionnel ! Il fait face à l’immense dune du Pilat. Cette dune au sable doré est la plus haute d’Europe.

Un peu plus loin, les cabanes tchanquées sont aussi remarquables. Ces petites constructions sur pilotis se situent à proximité de l’île aux Oiseaux. Elles servaient  jadis, à la surveillance des parcs à huîtres.

Faites une halte sur l’un de ce petit amas de sable. Il est coutumier de prévoir un panier repas avec un bouteille de vin blanc bien fraîche et quelques douzaines d’huîtres. A déguster les pieds dans l’eau en regardant le va-et-vient des bateaux.

En tant que tel, le port de plaisance d’Arcachon est aussi un joli spectacle calme et apaisant. Au bout du Quai Goslar, un joli lieu est aménagé pour observer l’entrée et la sortie des bateaux.

Il fait aussi le plaisir des pêcheurs qui trouvent des espèces typiques du bassin d’Arcachon.

Mais ici, ce qu’il ne faut absolument pas manquer, c’est le lever du soleil. Un instant court mais magique pour réaliser de superbes photos, dignes des cartes postales.

Pour s’y rendre, la piste cyclable mise en place est pratique. Elle offre une longue et belle promenade sur laquelle de nombreux joggeurs viennent pratiquer le long de la plage de sable.

A la pointe, le phare du Cap-Ferret représente un intéressant point d’observation. Du haut de ses 53 mètres, il est possible d’admirer l’intégralité du bassin, la superbe forêt landaise et l’océan dans toute sa splendeur. C’est un moment reposant et offrant la plénitude du large et des flots. 

Finalement, le port d’Arcachon est encore plus beau et paisible au coucher du soleil. Lorsque la chaleur de la journée tombe et que les charmantes maisons aux façades blanches s’allument. 

Ce lieu mérite le déplacement au moins une fois. Et à n’importe quel moment de l’année, vous aurez une vision différente du bassin d’Arcachon, de ses plages et de la pureté de l’océan Atlantique.

phare cap ferret

3. Le port de plaisance de Lorient - Morbihan (56)

Capacité : 2300 places – 230 emplacements visiteurs

Ce port de plaisance est un site constitué par l’intégralité de la baie de Lorient. Ainsi, Lorient-centre,  Port-Louis, Kernével, et Locmiquélic forment un pôle d’accueil enclavé d’environ 1600 places.

Port-Louis est le premier embranchement qui se présente lorsqu’on pénètre dans la rade de Lorient. C’est un plan d’eau qui mérite de s’y arrêter. La vue sur la citadelle et l’île de Groix est imprenable. Un décor idyllique lors du coucher de soleil et un bout de terre chargé de légendes se plantent ici.

Au bout de l’anse se trouve le musée de la compagnie des Indes. Un bon moyen de s’intéresser au passé d’art et d’histoire de la baie de Lorient.

Face au charmant petit port de Saint-Louis, Kernével s’impose comme étant un site remarquable. Situé côté Larmor-plage, il est fréquent d’apercevoir des pêcheurs présents toute l’année pour pratiquer leur passion.

Ce port de plaisance en Bretagne-Sud offre une vue et un calme permettant de s’imprégner du doux bruit des vagues.

Son front de mer permet de flâner en scrutant les pontons et l’horizon. Les ports de plaisance de la baie de Lorient permettent de découvrir des espèces d’oiseaux rares. Ils font une halte durant leur migration. 

En remontant remontant la rivière du Blavet, on arrive dans la rade de Lorient.

Le port de plaisance jouxte le port de pêche qui est classé 9ème parmi tous les ports de l’Atlantique.

Avant de devenir un véritable port de plaisanceLorient était une ville d’échange et de commerce. Au XVIIe siècle, la rade servait d’étape aux vaisseaux du roi et aux navires de la Compagnie des Indes Orientales.

A présent, le port de plaisance de Lorient accueille 370 bateaux à flot dont 50 places visiteurs toujours réquisitionnées lors du célèbre festival interceltique.

Mais le spectacle nautique le plus attendu est celui des voiliers qui se préparent au Vendée globe. Ces machines de courses captivent autant les plaisanciers, les navigateurs que les novices. Lors de régates au large, les skippers viennent peaufiner les derniers réglages avant le grand saut.

En face du port de plaisance de Lorient, sur la même rive que Port-Louis, le port de Locmiquelic – Sainte-Catherine vient parfaire la baie. Un port magnifique et typiquement breton. Ambiance familiale où les plaisanciers se font toujours un plaisir de faire escale. 

La  perspective sur la côte et l’observatoire de la ville de Lorient donne un cachet que les autres ports n’ont pas.

Une petite navette permet  de rejoindre très facilement chaque endroit de la baie et de faire la découverte de tous les aspects de ce port de plaisance pas comme les autres.

4. Le port de Brest - Moulin-Blanc & Château - Finistère (29)

Capacité : 2100 places – 260 emplacements visiteurs

Brest est le premier port de plaisance de Bretagne. Articulé sur deux bassins principaux, il offre un atout touristique et économique pour toute la région.

La plus ancienne marina est celle du Moulin-Blanc. Située Établi au fond de la rade, à l’abri du polder, elle offre la plus grande capacité d’amarrage. 

De multiples activités sont proposées : Voile, kayak de  mer, Jet-ski, paddle… C’est le rendez-vous des amoureux du nautisme et de la nature.

Pour découvrir le port de plaisance du Moulin-Blanc, une immense balade a été aménagée. Elle permet de s’y promener en toute tranquillité sans craindre le passage de véhicules.

Les familles apprécient  particulièrement y faire du vélo tout en contemplant l’incroyable variété de bateaux. Des plus modernes aux plus anciens, il y en a pour tous les goûts !

De nombreux cafés et brasseries permettent aussi du bon dans un cadre magnifique et serein. 

Pour les amateurs ou professionnels de la photographie, la vue est imprenable. La baie au soleil couchant à l’ouest offre une panoramique parfaite sur la presqu’île de Plougastel

Au bout du quai, le centre océanographique l’Océanopolis vous plonge complètement dans le contexte. Lors d’une visite captivante, vous pourrez en découvrir toujours plus sur le monde fabuleux des fonds marins.

A quelques pas du centre-ville de Brest, la seconde marina est celle du château. Plus récente que la première, elle se trouve à l’entrée de la rivière la Penfeld, vers le port de commerce, au pied du splendide château de Brest

Plus petit que le Moulin-Blanc, le port de plaisance du château n’en est pas moins impressionnant. Il sert de réception aux plus grandes compétitions. Durant plusieurs années, il a abrité les Pen-Duick et certains catamarans comme celui de Franck Cammas.

La jetée du port de plaisance du château permet d’admirer la superbe rade de Brest, l’arsenal et le port de commerce.

Cette marina datant de 2009 dispose de plus de 650 mètres de digue. Elle permet de protéger les embarcations et de sécuriser l’ensemble des infrastructures.

 

A ne pas manquer : Le long du Quai Tabarly, Brest a tenu à rendre hommage aux plus grands navigateurs de notre histoire. Des plaques de bronze sont disposées au sol comme des trophées Hollywoodiens.

Les empreintes de main de chaque aventurier ont été réalisées afin de marquer l’un de leur record à tout jamais. Parmi eux, on  peut citer Olivier de Kersauson, Loïc PeyronThomas Coville, Florence Arthaud

5. Le port de plaisance du Crouesty - Arzon - Morbihan (56)

Capacité : 1430 places – emplacements visiteurs – bateaux sur corps  mort –

Situé à l’entrée du golfe du Morbihan, le port de plaisance du Crouesty a été construit en 1973 sur un emplacement marécageux.

Ce vaste port dépend de la commune bretonne d’Arzon. Assez méconnue, Arzon se dresse l’extrémité de la presqu’île de Rhuys.

Le port de plaisance du Crouesty dispose d’une superbe capitainerie qui régie le millier emplacements. Crouesty s’impose grâce à ses infrastructures modernes, propres et de services de maintenance très avertis. 

Pour les marins, ce port d’attache à tout pour séduire. L’air marin, les phares, les îles et la météo  insulaire… Toutes les conditions sont réunies pour découvrir la région de façon sereine. 

La situation polyvalente du port de plaisance d’Arzon permet de graviter à l’intérieur du golfe du Morbihan et permet de découvrir des lieux incontournables de la façade Atlantique. L’Île-aux-moines dévoile des plages d’une plénitude rare. Abritée dans la anse, la plage du Gored est idéale pour se mettre au mouillage.

Morbihan (56): le port du Crouesty, commune d'Arzon
golfe du morbihan
morbihan bretagne

Si vous ne possédez pas de bateau, des spécialistes se tiennent à votre disposition pour louer des embarcations à la journée ou à la semaine. 

Nul doute que vous trouverez le moyen de vous épanouir dans l’un des nombreux sports nautiques qui y sont pratiqués. (Voilier, zodiac, Jet-ski, paddle…)

Pour les plus aguerris, l’idéal est de se confronter à l’océan pour partir à l’aventure dans la baie de Quiberon

Parmi les merveilles qui se dévoilent ici : 

La presqu’île de Quiberon. Un véritable petit coin de paradis, dont les perspectives du bord de mer sont exceptionnelles. Munissez-vous d’une paire de jumelles pour approfondir votre immersion. Vous découvrirez des facettes inédites de cette petite avancée terrestre.

Au centre, l’île d’Houat est une péninsule sauvage de la côte Atlantique. Des petites criques sableuses vous attendent pour un dépaysement total. Loin du bruit des véhicules et de l’agitation des villes, Houat, c’est le charme incarné. On a trouvé les Maldives en Bretagne

Pour finir le tour des endroits insolites à ne pas manquer : Belle-Île-en-Mer en est un.

Cet écrin préservé est la deuxième plus grande île de la côte Atlantique (après Oléron).

Belle-Île offre des pistes cyclables très sympathiques et des chemins de randonnée agréables pour prolonger l’esprit naturel. La plage du Donnant est une merveille à elle seule. Elle  a été classée 7eme plus jolie plage de la côte Atlantique. Il faut la découvrir pour comprendre combien elle mérite ce positionnement. Très prisée des surfeurs, cette plage à tout pour plaire. (Poste de surveillance S.N.S.M inclus.) 

Un air de vacance plane lorsqu’on fait escale au port de plaisance du Crouesty !

(Visited 16 times, 1 visits today)
Fermer