Écrit par 6:31 Lifestyle, Sorties

Incontournable : 6 promenades à vélo sur la côte Atlantique

Adeptes ou non de bicyclette, les infrastructures présentes sur la côte Atlantique permettent de dé…

Pour découvrir les plus beaux recoins de la façade Atlantique, le vélo est le transport suprême. 

Les adeptes de la bicyclette peuvent se réjouir face aux innombrables kilomètres dédiés uniquement à sa pratique. C’est une autre façon de se balader en toute tranquillité.  Il existe des parcours uniquement balisés pour les vélos (pistes cyclables), mais vous découvrirez également les voies vertes. Ce sont des chemins où les vélos cohabitent avec les piétons et tout autres activités non motorisées. 

Les voies vertes sont souvent basées sur des sentiers de halage, des anciennes voies ferrées ou encore des viaducs… 

Avec ces trajets à vélos, il y a toujours la curiosité de  dénicher des lieux insolites et préservés.

A vélo, on déconnecte avec le quotidien, on se laisse porter par les paysages qui nous entourent. On se rattache aux éléments simples que nous offrent les bords de la mer, la nature et son patrimoine.

L’avantage de la côte Atlantique : Les littoraux sont longs et généralement assez plats.

Les pistes cyclables sont aussi des aménagements parfaits pour les sorties en famille. Roller, trottinettes, vélos traceurs, remorques pour enfants… Il y a toujours une part de réussite dans ses sorties qui casse la routine quotidienne.

Cap sur les plus jolies pistes réservées aux cyclistes, pour donner une teinte plus attrayante à votre séjour.

1. De Guérande à Pornichet, l’une des plus belle baie d’Europe à vélo

Ce trajet à vélo est certainement le plus joli de la côte. Avec ses 16,790 km, elle offre une balade d’une bonne heure accessible en famille. Balisé par une voie verte, le circuit emprunte le marquage du Vélocéan

Guérande est un point de départ singulier. Cette ville réputée pour ses marais salants offre un paysage unique et classé. 

Dénommée presqu’île guérandaise, la ville occupe le sommet d’un coteau qui domine un territoire presque entièrement entouré d’eau, salée et douce. 

Avant de prendre la route, prenez le temps d’aller voir le savoir-faire des sauniers. Vous serez subjugués par les gestes précis que demande ce métier transmis de génération en génération. 

Si ce merveilleux patrimoine vous intéresse, prenez le temps de chevaucher votre vélo pour visiter la baie de Guérande de quelques tours de roues. Elle vous émerveillera de son lever à son coucher du soleil. Les photographes que vous êtes sauront immortaliser des instants magiques en communion avec la nature.

Pour prendre le large, depuis la cité médiévale de Guérande, la piste cyclable longe les bords de mer avant de rejoindre la voie verte en direction de La Baule

La piste serpente dans la magnifique forêt d’Escoublac. Après quelques kilomètres, vous trouverez certainement l’endroit idéal pour faire une pause pique-nique à l’ombre des pins. 

Plus que quelques efforts pour atteindre Beslon, un quartier au Nord de La Baule. D’ici, suivez les bandes cyclables qui vous permettront d’atteindre la grande plage d’Europe et la 5eme plus jolie de la côte Atlantique

Une bonne baignade méritée après une jolie journée à sillonner la Loire et son patrimoine si singulier.

Les étapes incontournables de ce circuit :

2. De Erdeven à la presqu’île de Quiberon, la côte sauvage à vélo

A vélo, la presqu’île de Quiberon est tout simplement exceptionnelle. Ce parcours d’une vingtaine de kilomètres débute dans l’espace dunaire d’Erdeven

Erdeven est une ville de la côte Morbihannaise qui sait se faire discrète parmi toutes ses voisines. 

Pourtant, elle ne manque pas d’atouts pour séduire avec sa multitude de plages et sa baie coupée des vents d’ouest.

A travers les dunes, en passant par le petit village de Sainte-Barbe, vous allez découvrir les chemins sécurisés qu’offrent la province. En longeant la côte sauvage à vélo, la grande richesse du patrimoine et la diversité des paysages sont éblouissantes. 

Après quelques coups de pédale, vous atteindrez le fort de Penthièvre. Ce site militaire fortifié marque l’entrée dans la presqu’île de Quiberon.

Empruntez le sentier en front de mer qui permet de gagner le cœur de la ville, tout en ayant le charme de l’air de l’Atlantique.

Observez l’avancée de la mer et l’érosion qui à formé l’arche de Port-blanc à Saint-Pierre-Quiberon

A l’arrivée, une petite baignade n’est pas de refus sur la sublime plage de Quiberon. Profitez-en pour vous délasser pleinement. 

Pour le retour, vous avez la possibilité d’embarquer à bord du « Tire-bouchon » ! Un TER local qui remonte jusqu’à Auray. Pour votre plus grand bonheur, les vélos y sont acceptés même en pleine saison. De Erdeven à Quiberon demeure une sortie familiale à faire absolument.

Les étapes incontournables de ce circuit :

quiberon vague
quiberon chateau
phare de quiberon

3. De Saint-Jean-De-Monts à Noirmoutier, à vélo au cœur de la Vendée

Ce parcours axé sur la faune et la flore du littoral emprunte le tracé de La Vélodyssée. Il s’agit d’un circuit à vélo sécurisé proposé dans le guide du routard. Il a l’avantage non négligeable d’être pleinement tourné vers la mer

Le trajet représente une trentaine de kilomètres mais reste tout à fait accessible en famille

Prévoyez des pique-niques pour profiter d’une journée de détente hors du temps.

Depuis la grande plage de Saint-Jean-de-Monts et son Estacade, suivez la façade océane à vélo.

Elle louvoie entre les campings et la forêt domaniale des Monts. Elle est suffisamment dense avec des pins agréables qui permettent de progresser à l’ombre de la chaleur.

N’hésitez pas à sortir de la piste cyclable pour profiter des quelques liaisons vers l’océan.

Une première halte s’effectue à Notre-Dame-de-Monts. Le musée maritime Biotopia est fabuleux pour découvrir les merveilles de la nature. Il possède des expositions très intéressantes pour aider les enfants à apprendre tout en s’amusant.

Le trajet se poursuit encore quelques kilomètres sur la corniche Vendéenne. Vous allez remonter tranquillement jusqu’à atteindre La Fromentine. Il s’agit du faubourg qui précède le pont de Noirmoutier. Ce petit pont de 583 mètres de longueur vous permet d’admirer la beauté de l’océan Atlantique. 

A présent, la moitié du trajet est effectué. Il vous reste environ 18 kilomètres à travers les marais pour rejoindre le haut de l’Île. Sur le chemin on peut voir des bateaux abandonnés, des ânes et des chevaux errants dans les marais salants. Un réel dépaysement qui en vaut le détour !

Les étapes incontournables de ce circuit :

pont de noirmoutier
anse rouge noirmoutier

4. De Saint-Martin-de-Ré au Phare des Baleines, l’Île de Ré à vélo

L’Île de Ré c’est le paradis des adaptes de la bicyclette. Dès qu’on évoque ce petit territoire de l’Atlantique, on pense aux ânes, aux roses trémières et aux vélos qui reposent sur les façades en pierres taillées.

Pour une île de 85 m2, Ré compte plus de 100 kilomètres de pistes dédiées uniquement aux vélos.

Pour la découvrir au mieux, l’idéal est d’emprunter le circuit qui se faufile depuis Saint-Martin-de-Ré jusqu’au Nord de l’Île. 

Sur presque 20 kilomètres, vous allez longer le front de mer tout en découvrant le charme de cette île atypique.

Saint-Martin-de-Ré est un village dont la citadelle en forme d’étoile a été classée par l’UNESCO. Il se distingue par le charme fou de ses rues pavées et son îlot intérieur où l’eau circule en deux bassins.

D’ici, mettez le cap sur le phare des baleines en suivant les pistes vertes qui vous font serpenter dans les  adorables cabanes ostréicoles du littoral.

Au niveau de La Couarde-sur-Mer et du plan d’eau du Goisil, suivez l’ancien trajet du petit train de l’Île de Ré. La voie prend des allures rectilignes puisqu’il s’agit des anciens rails de chemin de fer.

A présent, vous atteignez les marais salants du fier d’Ars-en-Ré. Un moment idyllique où les sauniers partagent leur passion. 

Dans le centre-bourg, prenez le temps de vous attabler et contempler le superbe petit port d’Ars-en-Ré. L’emblème de ce village est le clocher noir et blanc de l’église. Visible distinctement par les navigateurs.

En poursuivant à vélo, le phare des baleines se dresse quelques kilomètres plus loin. L’occasion de gravir ses 257 marches pour avoir le panorama le plus exceptionnel de toute la côte. L’île de Ré et la Vendée incluse.

Les étapes incontournables de ce circuit :

pharedesbaleines

5. De Lacanau-Océan au Cap-Ferret, un oeil différent sur le bassin d’Arcachon à vélo

Ce tracé s’inspire de l’une des plus agréables étapes de la Vélodyssée

Au calme, à l’abri de la circulation et des bruits de la ville, ce circuit permet de découvrir le bassin d’Arcachon autrement. Durant près de deux heures et demie à vélo, vous allez vous imprégner de l’océan et des forêts dunaires garnies de pins majestueux. Cette balade à vélo peut s’effectuer en famille sur une journée découverte.

Depuis la Plage-Centrale de Lacanau, prenez la direction du Sud vers Lège-Cap-Ferret.

Vous allez profiter d’un réseau cyclable exceptionnel. Il alterne entre dunes de sable et magnifiques fenêtres océanes. C’est un avant-goût de la dune du Pilat qui se situe un peu plus bas.

La plage Super Sud ou encore Le Porge Océan sont réellement à ne pas manquer. 

Si le cœur vous en dit, empruntez les chemins de traverse qui vous permettent d’atteindre les plages pour prendre un bain rafraîchissant.

Toutefois, restez prudents car la réputation des plages Landaises n’est  pas  due au hasard. Les surfeurs les apprécient pour leur puissance. Mais pour les non initiés, les rouleaux  sont souvent impressionnants.

En poursuivant votre route à vélo,  le bassin d’Arcachon se dessine et plante un  cadre différent mais tout aussi dépaysant. 

Les parcs et les cabanes ostréicoles font leur apparition. L’arrivée au Cap-Ferret n’est plus très loin. Une superbe variante des pistes cyclables vous attend pour finir votre trajet dans des conditions idéales. Au Cap Ferret, une navette Transbassin embarque les vélos et peut vous conduire à Arcachon.

Si vous préférez rester sur le côté Ouest, une liaison balisée vous mène vers la réserve naturelle des prés salés d’Arès-Lège. Un décor inoubliable.

Les étapes incontournables de ce circuit :

grande plage lacanu
velo vacances
parcs huitre arcachon
velo plage arcachon

6. De Biarritz à Saint-Jean-de-Luz, une épopée dans les villes Basques

Avec ce circuit, c’est une jolie balade d’environ 15 kilomètres à vélo dans le pays Basque qui vous attend.

Biarritz est une ville dynamique et chargée d’histoire. Ses falaises et ses vastes  plages font d’elle, un lieu de départ idéal.

Depuis la  grande plage de  Biarritz, vous allez longer la côte Atlantique en traversant des villages typiques blottis autour de petits ports. Bien souvent, ils abritent des embarcations locales où s’exercent des joutes nautiques.  

Le relief est un peu plus marqué, mais quelques coups de pédale vous feront gagner Bidart. Là-bas, prenez le temps d’observer les frontons de pelote. Les locaux s’adonnent fréquemment à des parties intenses, pour le bonheur des visiteurs.

Direction Guéthary qui devrait vous éblouir à son tour. Avec son ancien port baleinier, thonier et sardinier, c’est aujourd’hui une station balnéaire  très prisée. Ce village de 1400 âmes possède un style architectural néobasque bien ancré. 

Chevauchez de nouveau votre vélo pour rejoindre Sainte-Barbe. Il s’agit de la colline Nord de Saint-Jean-de-Luz. L’itinéraire sillonne des quartiers pavillonnaires avec une superbe architecture qui dévoile de beaux belvédères.

Plus que quelques mètres avant de faire votre arrivée dans la baie de St-Jean-de-Luz. Le tour de roue se durcit puisque vous La Rhune se dresse devant vous.  La Rhune est un sommet de 903 mètres situé dans la chaîne des Pyrénées. Il surplombe la ville de Saint-Jean-de-Luz et marque la fin de votre périple Basque  à vélo.

La grande plage de Saint-Jean-de-Luz, son port de pêche  et ses restaurants de dégustations locales n’attendent plus que vous ! Faites le bon  ou les bons choix pour vous récompenser !

Les étapes incontournables de ce circuit :

la rhune
(Visited 33 times, 1 visits today)
Fermer